Le site de référence sur les dangers pour la santé au bureau et les solutions à mettre en place pour l'améliorer

La maladie du siècle (un danger mortel) est une sédentarité croissante

Cet observatoire a été créé dans le but de nous informer et de nous alerter sur les conséquences d'une trop forte sédentarité.

Créé par François Carré (cardiologue et président), l'Observatoire de la sédentarité vise à regrouper les connaissances d'experts en santé.

Ainsi, on trouve de nombreux professeurs en médecine qui ont tous constaté un phénomène important : l'augmentation de la sédentarité.

C'est quoi la sédentarité ?

Mais, avant de rentrer dans le vif du sujet, on peut se demander qu'est-ce que la sédentarité ? Plutôt que de tenter de donner ma propre définiton, je vous propose celle de Wikipedia :

La sédentarité, est, d'une manière générale, un mode de vie caractérisé par une fréquence faible, voire nulle, de déplacements.

Autrement dit, la sédentarité c'est le fait de rester de plus au même endroit et de limiter ses mouvements.

On comprend donc maintenant le but de cet observatoire : recueillir et analyser des données et des informations sur les personnes qui limitent leurs déplacements. De cette manière, il est plus facile de tirer des conclusion sur la sédentarité qui est croissante dans notre société.

Pourquoi nous ne bougeons plus ?

Pour François Carré, l'une des principales causes de l'augmentation de la sédentarité est la prolifération des écrans autour de nous.

Avec les technologies actuelles, nous n'avons plus besoin de nous déplacer pour nous nourrir, pour acheter des cadeaux pour nos proches ou pour assister à un évènement sportif. Il suffit bien souvent d'allumer un écran d'ordinateur, de décrocher son téléphone ou d'allumer sa télévision.

C'est aussi simple que cela : nous n'avons presque plus besoin de bouger pour vivre normalement. C'est d'autant plus vrai que de plus en plus d'entreprises commencent à embaucher des gens en télétravail. Certaines personnes n'ont donc même plus besoin de se déplacer pour aller travailler.

De même, à l'heure où l'on commence à parler des jeux vidéos comme d'un sport ("e-sport"), il n'est pas étonnant de voir de plus en plus de jeunes rester enfermer chez eux à jouer devant leur console de jeux.

François Carré a donc décidé de sonner la sonnette d'alarme en publiant un livre qui explique qu'en restant statique, on perd en qualité de vie et on augmente les chances de mourir plus jeune ! (voir la page du site consacré au livre)

Sédentarité et poids : un cocktail explosif

Si cela peut sembler évident pour un grand nombre de personne, il est bon de rappeler que diminuer ses déplacements à des conséquences sur son poids.

De plus en plus de gens profitent des transports en communs (métro, tram, bus, train) ou de leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. L'effort physique est donc de plus en plus limité chaque jour.

La conséquence est donc une prise de poids qui peut être importante !

C'est d'autant plus inquiétant que la sédentarité ne touche pas que les adultes mais aussi les enfants. Or, une grande sédentarité accompagnée d'une prise de poids chez l'enfant aura des conséquences sur l'adulte de demain. Les risques cardio-métaboliques seront plus grands chez cet individu.

La télévision est mauvaise pour la santé

En effet, à la lumière de ces informations, on ne peut plus en douter : la télévision et les écrans en tout genre sont mauvais à la santé.

La solution est donc simple, il faut bouger, toujours bouger, avoir une activité physique. Revoir complétement notre façon de vivre et de travailler pour rester moins de temps assis.

Car notre corps a besoin de bouger régulièrement pour fonctionner correctement. Cet observatoire le prouve parfaitement.

La solution du bureau debout

Si la solution du bureau debout est un peu radicale, elle a le mérite d'être simple à mettre en place et de demander vraiment peu d'investissement.

Le bureau debout peut donc être une solution pour celles et ceux qui souhaitent faire une activité physique (rester debout est bien une activité physique car cela sollicite les muscles du corps) sans - trop - changer leur mode de vie.

Car pour le professeur Carré :

"Plus le temps journalier passé en position assise est élevé et plus courte est l'espérance de vie"

Je précise que François Carré ne recommande pas spécialement le bureau debout, mais l'envisage dans cette interview donné au journal Le Monde :

"(...) sur le plan ergonomique, des bureaux sur lesquels on travaille, au choix assis ou debout, commencent à être proposés (...)"

L'observatoire

Vous pouvez retrouver les publications et les articles de l'observatoire de la sédentarité sur son site Internet : Observatoire de la sédentarité.


N'oubliez pas de consulter nos derniers articles et nos dernières études pour en apprendre plus sur la santé au travail et les dangers de la sédentarité.